La saga des fourmis

05 juillet 2011

La Saga

 

Chapitre I : Premières rencontres

dans le courant du mois de Mai 2011 :

Le printemps (estival, cette année!) s'installe avec ses joies et ses peines mais aussi ses peines et ses joies :

De petites files indiennes de  petites fourmis (charmantes, oui, oui) se promènent dans notre arrière-cuisine de façon énergique voire frénétique à la recherche de leur casse-croûte ! rien de surprenant, me direz-vous ! et vous avez bien raison ...

 

DSC03668

 

A partir de juin,  ce sont aussi des petits tas de poussière fine, ressemblant à un sable mélangé très fin, ramassés le matin, le long des plinthes. Jusqu'ici tout va bien, me direz-vous... et vous n'avez pas tort ! un petit coup de balai et puis s'en vont ! oui, mais écoutez la suite ...

DSC03654

 

Bon, c'est vrai, jusque-là tout va à peu près bien, me direz-vous ...pas de quoi en faire un drame, c'est d'ailleurs très interessant à observer, voire marrant, surtout quand on les voit faire leurs petits tas ... mais (on n'y connait rien) qu'est ce qu'elles trafiquent ?

Photo 1 : prise à 08h36

DSC03650

Photo 2 : prise le même jour à 17h11 : beau travail tout de même !

DSC03653

 

 et surtout d'où viennent-elles ?

 

 

Chapitre II :  La surprise 

La surprise ? c'est le 21 juin ! c'est l'été me direz-vous , c'est pas une surprise !

Il fait d'ailleurs beau et chaud voire un peu lourd !

Oui, mais ce soir-là, vers 22h00, alors que nous finissions bien paisiblement notre dîner dehors, sur la terrasse et comme toute bonne chose a une fin, fallait bien commencer à rentrer et ranger....  Quel joli spectacle : des grappes de fourmis accrochées à plusieurs endroits dans la cuisine ! nos fourmis habituelles mais cette fois-ci accompagnées par de plus grosses (1.5cm) ailées et de plus petites elles aussi ailées.

Jusqu'ici tout va carrément moins bien !

 Ni une ni deux, je vais chercher une bombe insecticide pendant qu'Olivier attrappe l'aspirateur. Et avec nos 2 engins nous voilà partis pour une bataille de près de 2 heures,  et plus on aspirait plus il en sortait ... de partout dès qu'il y avait un interstice d'1 mm. Haut du lambris, mi hauteur, coin des fenêtres et même par les trous des prises de courant. Les ailées se mettent à voler et à s'exciter autour des ampoules allumées. 

Au bout d'un moment, la bombe insecticide étant vide, je me décide à aller chercher l'autre aspirateur à l'étage et là 2eme surprise il y en a autant dans la lingerie située au dessus de la cuisine.

Laissons parler les images :
essaimage

 

DSC03745DSC03776

 

DSC03760

 

Bon, avouez, là , c'est vraiment carrément moins bien ! Oui mais .... écoutez la suite !

Chapitre III : La routine

Le temps qu'on se pose quelques questions, où, d'où, pourquoi , comment ... les fourmis nous laissent quelques jours de répit (il est vrai que les jours suivants ont été plus frais...)

mais les demoiselles nous font vite savoir qu'elles ont envie de reprendre l'air : 25/26/27 juin -- 2/3/4 juillet, essaimages successifs plus ou moins intenses - On découvre qu'il en sort par dehors entre les poutres exterieures.

DSC03775

 

DSC03750

 

chapitre IV : l'enquête

 

Alors là, avouez, ça ne peut plus durer comme ça  ! 8 soirées à chasser pendant 3 à 4 heures ... certes, on paufine la technique : les laisser s'accumuler, éteindre les lumières, fermer les volets,  ouvrir la porte et une fenêtre, noyer celles qui sont dans l'evier, aspirer de temps à autre du talc, de l'insecticide ...  , on commence à être sur les rotules et à avoir envie de regarder un bon film, siroter une grenadine, ou encore répondre favorablement aux invits de fin d'année ..

d'ailleurs, ces petites fourmis bien gentilles, elles invitent aussi d'autres charmantes bestioles


ballet des chauves souris : le ballet des chauves souris ! Et oui qui dit essaimage, dit vol nuptial : nos petites (et grosses) fourmis s'envolent vers leurs amours. Pas perdues pour tout le monde, une chauve souris se pointe très vite rejoint par ses copines.

Magnifique (serieux !) Olivier ça ne lui fait rien; moi, on a beau me dire que c'est inoffensif, je préfère rester dans la maison, surtout qu'elles descendent à moins d'1m50 et qu'il y en a au moins 5 (peut -être jusqu'à 8) !

 

 Bon revenons à nos moutons ... pardon, à nos fourmis !

Questions : où sont-elles quand rien ne bouge ? d'où viennent-elles ? combien sont-elles ?

D'où ? ça n'a pas été très long à trouver :Leur porte d'entrée se situe en bas d'une poutre exterieure (encadrant notre fenêtre et soutenant cette partie de la maison)

DSC03720

en vidéo c'est encore mieux :



Porte entrée

Comment s'en débarasser ?  Bomber à l'insecticide ? mais quoi et par où ?  les empoisonner avec une fameuse mixture à base de Borax (on a essayé, c'est d'autres fourmis qui sont venus, les notres elles n'ont pas touché, les vilaines !) Faire appel à un professionnel ?

Bon il faut bien se rendre à l'évidence, il nous faut d'abord localiser le nid et ses eventuelles ramifications de façon précise ! A l'attaque !

Munis d'un marteau et d'un ciseau à décoffrer, nous voilà à l'assaut de notre lambris. Prudemment, car qu'allons-nous trouver, ça doit grouiller non ?

Par où commencer : dans l'arrière cuisine les fourmis sortaient abondement et de façon symétrique à l'exterieur --> premier constat : RIEN DU TOUT

Nous attaquons ensuite dans la cuisine au-dessus de la fenêtre. Tout semble correct ... cependant, nous découpons un morceau de l'isolant et découvrons une galerie vide :

DSC03698

On se décide à oter le pourtour de la fenêtre ...ça se précise de plus en plus : on retrouve la fameuse poussière et autres dechets appartenant sûrement à cette colonie :

DSC03682

DSC03685

 

Chapitre V : La découverte !

On continue plus bas : ça y est ! on rentre dans le vif du sujet. En fait, ça ne se voit pas sur la photo, mais ça grouillait de petites fourmis bien excitées.

Alors là, ça ne va carrément plus du tout du tout .... on peut le dire c'est vraiment écoeurant !

 DSC03711

 

DSC03707

 Et l'état du morceau de lambris retiré :

DSC03709

 

SUITE au prochain épisode ...

pour l'expulsion de nos locataires ...

Posté par Lilas rose à 12:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]